Anticiper la dépendance

  • Une rente à vie pour vous accompagner financièrement
  • Un capital équipement pour rester chez vous le plus longtemps possible
  • Des prestations d’assistance pour vous soutenir dans votre quotidien

1. Qu'est-ce que l'assurance dépendance ?

 

Une assurance dépendance couvre la perte d’autonomie totale ou partielle d’une personne âgée. Un contrat de prévoyance prévoit une protection financière pour les soins, les frais de service à la personne ou l’hébergement en maison de retraite.

  • Qu'est-ce que la dépendance ?

 

mascot_01_v01La perte d’indépendance à partir d’un certain âge peut être physique, psychique ou intellectuelle, ce qui met une personne en perte d’autonomie dans une position de fragilité et parfois même de danger au quotidien.

Selon le Code de l’action sociale et des familles, il est possible de bénéficier des prestations de dépendance à partir de 60 ans. Un comparateur assurance dépendance vous aide à trouver l’offre qui correspond à vos besoins et à votre budget. Bien sûr, la dépendance n’est pas qu’une question d’âge. Elle peut survenir suite à un accident. Dans ce cas, il faudra se diriger vers une assurance perte d’autonomie.

Quelle est la différence entre la dépendance partielle et la dépendance lourde ?

Une dépendance lourde nécessite un suivi plus intense de la personne dépendante. En général, pour protéger la personne dépendante, il faudra envisager son placement dans un centre d’hébergement EHPAD ou l’adaptation du logement. Une aide quasi-constante sera indispensable.

  • Pourquoi souscrire une assurance dépendance ?

 

L’assurance dépendance est un contrat de prévoyance, qui permet de s’assurer contre la perte d’autonomie et ses conséquences moralement et financièrement lourdes. En échange d’une cotisation mensuelle comprise entre 20 et 100 euros, l’assuré bénéficie d’une rente mensuelle à vie à hauteur de 300 à 1500 euros. En plus de cette rente, la personne dépendante peut prétendre à divers services d’assistance. Il est important de connaître le coût d’une assurance dépendance avant de s’engager.

  • Comment fonctionne l'assurance dépendance ?

 

L’assuré verse une cotisation mensuelle pendant 20-25 ans. S’il devient dépendant, il cesse de cotiser et se fait indemniser. Il bénéficie des garanties du contrat, sous forme d’une rente mensuelle, d’un capital et de prestations d’assistance. Si le contrat arrive à terme et que l’assuré est en bonne santé, alors il ne se fait pas rembourser. Comme tout contrat de prévoyance, l’assurance dépendance est un contrat à fonds perdus. Il est recommandé de comparer le type d’assurance dépendance via un comparatif.

teaser_dependance_content_v01

2. Quels sont les niveaux de dépendance ?

 

Évaluer le niveau de dépendance d’une personne doit se faire selon une liste de critères définis. Pour cela, les assureurs se basent sur deux grilles, la grille AGGIR et la grille AVQ.

  • Qu'est-ce que la grille AGGIR ?

La grille AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupe Iso-Ressources) est un outil, permettant de mesurer le degré de dépendance d’une personne. Les tests sont regroupés en 6 catégories nommées « iso-ressources ». La personne est testée sur 17 variables auxquelles des notes (A, B, ou C) sont attribuées. Ces variables sont de deux sortes : discriminantes et illustratives.

 

Variables discriminantes
TransfertsSe lever, s'asseoir, se coucher
Déplacements intérieursAvec ou sans canne, déambulateur, fauteuil roulant
Toilette (hygiène corporelle)Haut (visage)
Bas (parties intimes, membres inférieurs)
Élimination (hygiène)Urinaire
Anale
HabillageHaut / moyen / bas
AlimentationSe servir
Manger
AlerteCommunication à distance
Déplacements extérieursÀ partir de la porte d'entrée
OrientationTemps / Espace
CohérenceCommunication
Comportement

 

Variables illustratives
GestionGestion de son budget, de ses biens, de la valeur monétaire des choses, démarches administratives
CuisineFaire la cuisine
MénageAccomplissement des travaux ménagers
TransportTransport individuel ou commun
AchatsEffectuer des achats divers
Suivi de traitementExactitude et respect sur le suivi d’un traitement médical
Activités temps libreLoisirs

Enfin, il existe trois notes d’évaluation différentes :

 

  • A - Fait seul, spontanément, totalement, habituellement et correctement
  • B - Fait partiellement ou non spontanément, non habituellement ou non correctement
  • C - Ne peut pas faire seul

 

Suite à l’évaluation, la personne est classée dans une catégorie, un GIR (Groupe Iso-Ressources) allant de 1 à 6, GIR 1 étant le degré de dépendance le plus élevé et nécessitant une assistance dépendance permanente, et GIR 6 pour les personnes en pleine possession de leur autonomie.

  • Qu'est-ce que la grille AVQ ?

La grille AVQ est un outil simplifié et plus rapide, mesurant la réalisation des actes suivant : faire sa toilette, s’habiller, s’alimenter, la continence, le déplacement et les transferts. L’AVQ est l’acronyme d’Actes de la Vie Quotidienne. Elle est une alternative à la grille AGGIR et mesure la dépendance d’une personne selon les six critères suivants :

  • La toilette
  • L’habillage
  • L’alimentation
  • La continence ou capacité d’assurer ses besoins
  • Le déplacement (à l’intérieur du logement)
  • Les transferts (se déplacer d’un lit à un fauteuil)

 

Les actes de la vie quotidienne sont ensuite traduits sur une échelle allant de 1 à 4.

 

AVQ
Niveau 1Incapacité d’effectuer 2 AVQ sur 6
Niveau 2Incapacité d’effectuer 3 AVQ sur 6
Niveau 3Incapacité d’effectuer 4 AVQ sur 6
Niveau 4Incapacité d’effectuer 5 ou 6 AVQ sur 6

  • Qui réalise l'évaluation de la dépendance ?

  • Si la personne réside dans un établissement : le médecin coordonnateur ou encore le médecin conventionné.
  • Si la personne est à domicile : une équipe médico-sociale du Conseil Général du Département.

 

Les médecins et équipes médico-sociales sont tenus de réviser régulièrement l’évaluation des assurés. Le dossier d’admission pour l’évaluation du degré de dépendance doit être complété correctement et intégralement. Les bénéficiaires de l’allocation ou les proches ont le droit de faire une demande de révision d’évaluation aux services du conseil général, par courrier.

Les personnes du GIR 5 et 6 peuvent déposer une demande d’allocation en cas de dégradation de l’état de santé. Les assureurs plus traditionnels se servent de la grille AGGIR, tandis que les nouvelles compagnies d’assurance préconisent le système de la grille AVQ, plus simple et rapide.

Vorte offre assurance

3. Quels types de contrats assurance dépendance existe-t-il ?

 

Ce tableau comparatif des assurances dépendances vous permet de connaître les possibilités que vous avez pour anticiper une perte d’autonomie.

 

Contrats assurance dépendanceSes garanties
Contrat d'assurance à titre individuelLa garantie principale est la dépendance. L‘assuré cotise entre 20-50 euros par mois et en cas de dépendance, les cotisations se transforment en rente viagère.
Contrat d'assurance à titre collectifCertaines entreprises offrent un contrat collectif avec la contribution financière de l'employeur de 50 %.
Assurance prévoyance garantie dépendance principaleObsèques, accident, dépendance, décès et invalidité ou encore hospitalisation. Le contrat prévoyance permet donc également d‘assurer la dépendance.
Le contrat d’assurance-vie, garantie dépendance complémentaireContrat de type épargne. En cas de dépendance, le capital est systématiquement transformé en rente viagère, qui servira à financer la perte d’autonomie.

  • Comment puis-je bien comparer les différents types de contrats ?

Nous vous conseillons de comparer les contrats d’assurance dépendance selon les critères suivants :

  • Les formalités d’adhésion : questionnaire médical, âge, durée du contrat, frais de gestion et dossier
  • Les niveaux de garanties : dépendance légère / partielle / totale, les prestations d’assistance, garantie répit de l’aidant, l’évaluation de la dépendance (médecin de l’assureur ou médecin traitant)
  • Les délais de carence et de franchise : en cas d’accident, de maladie physique et mentale
  • Les tarifs et la revalorisation
  • La possibilité de mise en réduction et de rachat
  • Les conditions de résiliation
  • Les options supplémentaires : capital aménagement, capital obsèques

4. Quelles sont les garanties assurance dépendance ?

 

mascot_02_v01

L’assurance dépendance couvre soit la dépendance partielle, soit la dépendance totale, soit les deux combinées. Certains contrats assurent même la dépendance légère. Si le risque survient, alors l’assuré cesse de cotiser et bénéficie d’une rente mensuelle et éventuellement de prestations d’assistance et d’un capital (aménagement du logement, obsèques).

Se protéger contre les deux niveaux de dépendance est plus sécuritaire. Le contrat de prévoyance finance une aide à domicile, un aménagement du logement plus adapté à la vieillesse (pour éviter les chutes) ou encore la location d’une chambre en établissement médicalisé. La meilleure assurance dépendance offre donc des garanties étendues. Il ne faut pas hésiter à passer par un comparatif assurance dépendances pour trouver la meilleure offre.

 

  • La rente dépendance

Souscrire une assurance dépendance demande des notions de base et de connaître le montant de la rente versée en cas de perte d’autonomie. Les contrats assurance Ndépendance versent une rente dépendance, défiscalisée et viagère. En moyenne, elle se situe entre 300 et 1500 euros par mois. Certains contrats garantie autonomie mettent à disposition de l’assuré un capital unique, qui, la plupart du temps permet d’aménager le logement en fonction de la perte d’autonomie. Cependant, dans certains cas, ce capital sert à soutenir les coûts liés à l’hébergement dans un EHPAD ou à financer les obsèques. Le montant de la rente est calculé en fonction de l’âge du souscripteur, de la cotisation versée et de la nature du contrat.

  • Les prestations d’assistance de l’assurance dépendance

  • Les prestations d’assistance complémentaires

  • Accompagnement pour les démarches administratives
  • Accompagnement des familles et suivi psychologique
  • Recherche des meilleurs EHPAD
  • Organisation des services d’assistance à l’autonomie.

 

Le niveau de prestations d’assistance accordé à la personne âgée dépendante varie en fonction du degré de dépendance. Une personne âgée dépendante d’un niveau de dépendance GIR 5 ne nécessite qu’une aide ponctuelle pour la préparation des repas, les travaux ménagers ou la toilette.

  • Les délais de carence et de franchise

 

Délai de carence
1 an après adhésionMaladie fonctionnelle
2 - 3 ans après adhésionMaladie psychique
Pas de délai de carenceAprès un accident

Délai de franchise
90 joursAucune rente versée

5. Le Label Garantie Assurance Dépendance

 

mascot_01_v01La Fédération Française des Sociétés d’Assurances a établi en mai 2013 le label GAD (Garantie Assurance Dépendance). Ce label prévoit la dispense de toute formalité médicale jusqu’à l‘âge de 50 ans. Il existe des exceptions dans les cas d’invalidité ou d’affection longue durée préexistante. En cas de dépendance lourde, une rente viagère minimale de 500 euros est versée chaque mois.

Le tarif de l’assurance dépendance n’est donc pas le seul critère à prendre en compte. Pour cibler vos recherches, vous pouvez passer par un comparatif des contrats dépendances.

6. Assurance Dépendance sans questionnaire médical

 

En règle générale, les assureurs acceptent des souscripteurs jusqu’à l’âge de 76-77 ans. Certains assureurs comme Allianz acceptent des contrats jusqu’à 84 ans. Avant de souscrire une assurance dépendance, la plupart des assureurs imposent un questionnaire de santé jusqu’à un certain âge, en général 50 ans. Cependant, il est possible de souscrire un contrat à partir de 40 ans.

Plus la souscription se fait tôt, moins la cotisation sera chère, le tout en ayant l’assurance d’avoir une rente dépendance plus élevée. Les personnes à risque aggravé ne peuvent pas bénéficier de l’assurance dépendance sans questionnaire médical. Après avoir rempli un questionnaire de santé plus étendu et avoir passé des examens médicaux, soit l’assureur accepte la personne à risque aggravé à un tarif de base, soit il lui propose une surprime de 10 à 50 % par rapport au tarif de base. L’assureur se réserve même le droit de refuser l’assuré, par exemple si ce dernier est déjà dépendant. Avec l’allongement de la durée de vie, les risques de maladie et de perte d’autonomie sont bien plus élevés. Aujourd’hui, plus de 80 % se sentent concernés par la dépendance ! Souscrire une assurance dépendance n’est plus une option mais un besoin.

7. Quels sont les tarifs assurance dépendance ?

 

Les tarifs assurance dépendance se basent sur :

  • L’âge
  • L’état de santé
  • Le niveau de rente choisi

 

Plus l’assuré est jeune, plus le tarif sera bas et moins il devra justifier son état de santé. Plus vous êtes jeune et moins les cotisations seront élevées. De plus, aucun questionnaire médical n’est demandé avant 50 ans. Après 50, en fonction de votre état de santé, parfois seul une déclaration sur l’honneur peut suffire.

Il est donc conseillé de souscrire un contrat d’assurance dépendance vers la cinquantaine, les cotisations tournant en général autour de 40 à 60 euros par mois avec des conditions d’entrée plus souples.

  • Combien coûte une assurance dépendance en fonction de l'âge ?

 

Type de contrat- de 55 ans55 - 66 ans+ de 65 ans
Contrat assurance dépendance partielle ou totale type épargne130 €/mois pendant 25 ans140 €/mois pendant 25 ans180 €/mois pendant 20 ans
Contrat assurance dépendance partielle ou totale capital à fonds perdu60 €/mois75 €/mois95 €/mois
Contrat assurance dépendance partielle ou totale avec rente30 €/mois40 €/mois50 €/mois
Contrat assurance dépendance totale avec rente20 €/mois25 €/mois30 €/mois

(source Ooreka, février 2019)

Il s’agit des tarifs moyens pour une assurance dépendance sur le marché. Quelle assurance dépendance choisir ? Tout dépend de son coût et de vos attentes.

8. Comment résilier son assurance dépendance ?

 

Il est possible de résilier son contrat si les conditions suivantes se présentent :

  • Augmentation des tarifs du fait de l’assureur d’un pourcentage supérieur à celui prévu d’environ 2 % par an
  • Changement de carrière et d’employeur : l’employé est soumis à l’obligation de souscrire à l’assurance dépendance de son entreprise
  • Sans raison : l’assuré doit alors se référer à son contrat de dépendance.

 

Les conditions de résiliation d’une assurance dépendance sans raison citée préalablement sont déterminées dans chaque contrat. La Loi Châtel (2007) oblige l’assureur de rappeler par courrier la date de renouvellement du contrat trois semaines avant sa date d’anniversaire. L’assuré peut résilier dans les 20 jours suivants la réception par courrier recommandé. L’assuré doit donc faire particulièrement attention :

  • Au préavis
  • À la date d’anniversaire du contrat
  • À la procédure de résiliation.

9. Comment obtenir un devis assurance dépendance ?

 

Nous vous conseillons de faire un devis assurance dépendance avec notre comparatif assurance dépendance. Entrez tout simplement vos données et recevez en seulement quelques clics les meilleures offres d’assurance dépendance du marché français.

Notre comparateur assurance dépendance vous aide à trouver la meilleure assurance dépendance. Vous n’êtes pas certain si l’assurance dépendance est la bonne solution pour vous ? Pas de soucis ! Le comparateur perte d’autonomie est complètement gratuit et sans engagement !

teaser_dependance_content_v01