Les EHPAD - Comment trouver les meilleures maisons de retraite médicalisées ?

 

Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes est, comme son nom l’indique, une maison de retraite médicalisée au service des personnes âgées en perte d’autonomie, nécessitant une surveillance médicale permanente. Les résidents bénéficient de soins et de services professionnels continus. Une équipe de professionnels de santé, dirigée par un médecin coordinateur, est chargée de s’occuper 24 heures sur 24 des résidents. En 2014, on dénombre 7.752 EHPAD, accueillant 592.900 personnes (source KPMG).

Il existe trois types d’établissements hospitalisés en France :

  • Les EHPAD traditionnels
  • Les EHPAD Alzheimer
  • Les Unités de Soins de Longue Durée (USLD)

 

Afin d’obtenir le statut d’EHPAD conventionné, l’établissement doit signer la convention tripartite. C’est une convention signée avec le conseil général du département et l’ARS, l’Agence régionale de santé qui démontre le bon fonctionnement de l’établissement sur le plan financier. Confronté aux contrôles réguliers de ces deux pouvoirs publics, tout EHPAD est tenu d’effectuer une évaluation interne et externe, nommée la certification, afin de garantir une transparence du système de santé. La certification n’est que valide pendant quatre ans, ensuite elle doit être réalisée par la Haute Autorité de Santé. L’HAS mesure la qualité des prestations et soins fournis et le rapport d’amélioration. La maison de retraite médicalisée est alors soumise à une des cinq catégories suivantes :

  • Certificié : certification valable pendant 4 ans
  • Avec recommandation : l’établissement doit prouver qu’il a pris en compte les mesures exigées par l’HAS.
  • Avec réserves : dans les 3 à 12 mois suivants, l’établissement doit améliorer les points constatés par l’HAS.
  • Décision de sursoir à la certification : l’établissement ne sera que certifié lorsqu’il aura amélioré les points critiqués, lors de la prochaine visite 3 à 12 mois après le contrôle initial.
  • Non-certification : l’établissement n’est pas certifié, les prochaines étapes sont discutées avec la direction de l’établissement et régionale.

Les EHPAD se distinguent par leur statut :

  • Public : autonome ou annexé à un établissement sanitaire ou collectivité locale
  • Associatif : à but non lucratif, attribué à une association ou fondation
  • Privé : commercial et donc à but lucratif

Les établissements publics et associatifs correspondent à deux tiers de l’ensemble des maisons de retraite médicalisées.

D’après l‘UFC Que Choisir, le prix mensuel pour l’hébergement dans un EHPAD est en moyenne de 2130 euros. Les tarifs varient selon le statut de l’établissement, la localisation, le niveau de services offerts, l’effectif du personnel et sa qualification, l’équipement et les ressources.

Afin de choisir le bon établissement pour vous, vous devez vous poser les bonnes questions et identifier vos besoins et vos attentes. À quels facteurs faut-il prêter attention lors du choix d’un établissement ?

► La localisation et l’état de l’établissement

⇒ Souhaitez-vous être à proximité de votre aidant, de vos proches et de votre environnement habituel ? Habiter près de sa famille permet des visites plus régulières.

⇒ Préférez-vous être en zone urbaine ou bien en zone rurale, plus près de la nature ou proche de la ville? Héberger dans un établissement dans un milieu rural facilite des activités à l‘extérieur, d’un autre côté, l’accessibilité en transport en commun sera forcément plus facile en ville.

⇒ Y-a-t-il un hôpital et une pharmacie à côté de l’établissement ? Cela peut vous rassurer en cas d’incident ou de maladies.

⇒ Les chambres sont-elles communes ou séparées ? Les pièces sont-elles adaptées au handicap des personnes âgées dépendantes ? Sont-elles suffisamment sécurisées ? Peut-on meubler sa chambre et avoir un animal de compagnie ?

⇒ Les toilettes et la salle de bain sont-elles hygiéniques ? Y-a-t-il des mauvais odeurs ?

⇒ Les salles communes sont-elles suffisamment grandes, sécurisées et climatisées ?

⇒ Y-a-t-il la possibilité de sortir de l’établissement ? Y-a-t-il un parc ou un jardin ?

⇒ Les pièces sont-elles confortables ? La décoration et l’ambiance sont-elles invitantes

► Les services proposés

Selon le degré d’autonomie, certains types d’établissements vous conviendront mieux et d'autres moins bien. Une personne de GIR 1 et 2 aura besoin de services plus étendus qu’une personne de GIR 3. C’est pourquoi il est indispensable de s’informer auparavant afin de comparer les établissements plus adaptés à sa situation personnelle.

⇒ Le personnel est-il attentionné ? Y-a-t-il un personnel de nuit ? En cas d’urgence, de chute ou d’accidents, c’est important qu’un personnel de nuit puisse venir au secours rapidement et sache réagir professionnellement.

⇒ La cuisine est-elle propre, les résidents sont-ils bien accueillis et satisfaits du repas ? Que reçoivent les personnes à manger ?

⇒ Les pensionnaires comment se comportent-ils et quelles sont leurs impressions et leurs attitudes ?

⇒ Les aides aux gestes de la vie quotidienne et le suivi médical sont-ils réalisés à l‘écoute des résidents ? Évitez les établissements où les résidents sont surmédicalisés et dans lesquels le personnel n’est pas assez nombreux pour pouvoir prêter attention à chaque individu.

⇒ Quelles sont les activités et animations proposées ? Y-a-t-il des ateliers et des exercices de dessin, de chant, de sport etc…? Les activités sont-elles variées et adaptées aux envies de chacun ? Quelle est leur fréquence ?

► Le personnel et les domaines d’expertise

Renseignez-vous sur les maladies soignées et prises en charge par l’établissement. L’expertise des praticiens et la présence de spécialistes garantit la qualité des soins. Si l’établissement dispose d’un équipement de haut standard et de ressources fiables, alors les résidents pourront bénéficier de certains traitements innovants. En fonction du niveau de santé et du degré de dépendance, pouvoir se faire soigner par un spécialiste peut être rassurant.

Dans chaque EHPAD, un directeur est en charge du bon fonctionnement de l’établissement, de l’encadrement du personnel et de l’organisation. Rencontrez le directeur et le personnel soignant avant chaque admission. Informez-vous de la réputation du directeur et des impressions et de l’expérience des résidents.

Des valeurs qui doivent être omniprésentes sont le respect, la sécurité, la transparence, la dignité et la serviabilité.

► Les indicateurs de qualité

Comparez la qualité du personnel et l’équipement matériel, la composition et l’effectif du personnel, le nombre de cas traités par soignant, le niveau d’activité, les certifications …

⇒ Y-a-t-il une équipe interne de soignants assez grande pour assurer les soins quotidiens ? Y-a-t-il assez de personnel pour garder une certaine qualité de service et une continuité des soins ? Le personnel est-il bien qualifié pour les prestations requises par les résidents ?

► Les tarifs

Votre choix dépendra bien entendu de vos ressources :

  • Vous avez assez de ressources (épargne, vente de biens, revenus, aide familiale, assurance dépendance) pour choisir un établissement, peu importe son statut
  • Vous ne disposez pas de ressources suffisantes. Il faudra donc choisir un établissement privé ou public, habilité à une aide sociale.

Informez-vous des délais d’attente et renseignez-vous sur le niveau du taux d’hospitalisation. En général, il est entre 15 et 20 %.

Pour conclure, voici nos astuces Top 3 :

  • Rencontrer le personnel : le directeur, les aidants-soignants et les résidents. Renseignez-vous de l’effectif de l’équipe et du nombre de personnes accueillies.
  • Inspecter les lieux, notamment les chambres, la salle de bain, le restaurant et les pièces communes.
  • Comparer le rapport qualité/prix. Comparer la localisation, l’intérieur et l’extérieur de l’établissement, les aides, la qualité du personnel, la présence d’un personnel de nuit, les repas, les services proposées (esthéticienne, coiffeur, spécialistes), les activités (exercices de mémoire, de chant, de dessin, les animations, les ateliers) et les tarifs. Demandez un exemplaire du contrat et du règlement intérieur, afin d’éviter les mauvaises surprises.

À savoir : À compter de mai 2015, le gouvernement propose un comparateur de toutes les offres des maisons de retraite, un service mis en place sur Pourlespersonnesagees.gouv.fr

N’oubliez pas, certaines aides existent pour supporter les personnes âgées, par exemple l’APA, l’Aide sociale ou encore l’APL. Et n'oubliez pas non plus qu'il existe des aides à domicile pour les personnes âgées dépendantes. Vous pourrez les trouver dans un annuaire des services à domicile.