La santé des séniors

 

Dans tout le monde, la population vieillit rapidement. En seulement 50 ans, de 2000 à 2050, le nombre de personnes de plus de 60 ans devrait doubler, c’est-à-dire passer de 605 millions à 2 milliards. Face à l‘évolution de l’espérance de vie, les personnes âgées doivent de plus en plus faire face à des maladies ou des dangers liés au vieillissement. Vivre plus longtemps ne signifie pas mieux vieillir. Les seniors souffrent souvent de pathologies neuropsychiatriques, marquées par des états de dépression ou démence et des troubles de comportement, de pathologies cardiovasculaires, telles que l’hypertension artérielle ou l’insuffisance cardiaque, de pathologies ostéo-articulaires, touchant les os, les ligaments, le liquide synovial et de pathologies gastroentérologiques provoquant des douleurs intestinales, l’incontinence, des brûlures d’estomac et des malaises. Voici le petit alphabet sur la santé des séniors, expliquant les maladies souvent connues par le grand âge.

Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui provoque une destruction des cellules nerveuses et donc une diminution continue des facultés cognitives et de la mémoire. Les symptômes apparaissent en règle générale après 65 ans. Avec 65 % des cas de démence, elle représente la forme de démence la plus fréquente chez les personnes âgées. D’après des études, 1 homme sur 8 et 1 femme sur 4 sont touchés par cette maladie.

Broncho-pulmonaires pour des infections pulmonaires

C'est lorsque l’appareil broncho-pulmonaire est contaminé, de façon virale, bactérienne ou par des champignons. Une infection peut provoquer des broncho-pneumopathies, l’insuffisance respiratoire ou des embolies pulmonaires. Les personnes âgées et les très jeunes enfants sont les plus vulnérables face à ces infections.

Chutes

Les chutes des personnes âgées sont très fréquentes et sont la première cause de mortalité chez les personnes de plus de 65 ans. Chaque an, près de 12.000 en décèdent. Une chute sur douze entraîne une fracture, dont une fois sur trois touche le col du fémur. On compte environ 50.000 fractures du col de fémur chaque an en France. Après une chute, la probabilité de retomber est 20 fois plus haute. D’après santé.lefigaro.fr, 35 % des personnes entre 65 et 79 ans sont confrontées avec le risque de chute.

Dépendance

En France, plus de 1,1 millions de personnes dépendantes de plus de 60 ans bénéficient de l’Allocation personnalisée d’autonomie, dont 61 % vivent chez eux et 39 % en établissement. La dépendance est caractérisée par une perte d’autonomie et donc l’incapacité d’accomplir tout seul les actes essentielles de la vie quotidienne, se lever, s’habiller, se déplacer, s’alimenter et se laver.

Endocriniennes pour les maladies endocriniennes

Chez les personnes âgées, les maladies endocriniennes provoquent des troubles du rythme cardiaque, l’hydratation, le diabète et des maladies de la thyroïde. Une augmentation ou diminution de la production des hormones thyroïdiennes peut entraîner des problèmes dans la respiration, le système nerveux et dans les fonctions cardiaques et intestinales.

Fractures (du col du fémur)

La fracture du col du fémur survient après une chute ou suite à un accident domestique, souvent connues par les personnes âgées vivant chez elles. Les chutes sont dues à la fragilisation osseuse et peuvent causer la perte d’autonomie. Chaque an, on compte 48.000 fractures et d’après maisons-de-retraite.fr entre 12 et 20 % des personnes victimes des fractures décèdent dans l‘année suivante. La personne âgée, souffrant de douleurs au bassin et aux cuisses, rencontrent des difficultés à marcher.

Glaucome

Le glaucome pigmentaire est une forme particulière de la myopie. C’est lorsque le pigment de la surface de l’iris est libéré et bouche les voies d’évacuation provoquant ainsi une augmentation de la pression oculaire. N’étant pas synonyme de maladie de vieillesse, elle peut survenir à tout âge. Cependant le risque augmente avec l’âge. Plus de 10 % des personnes de plus de 70 ans en sont touchées. Le dépistage du glaucome est une opération que l’on doit faire vers la cinquantaine, lorsque les problèmes de vue sans lunettes commencent.

Hématologie et cancérologie

Les personnes âgées souffrent de maladies hématologiques ou cancérologiques, pouvant se manifester par des anémies, des cancers, des syndromes inflammatoires ou des hémopathies malignes.

Incontinence

: il existe différents types d’incontinence chez la personne âgée, dont l’incontinence d’effort (sphincter), l’incontinence par regorgement (vessie), l’incontinence de situation (troubles cognitifs) et l’incontinence liée à un handicap moteur. L’origine primaire de l’incontinence est le vieillissement. La vieillesse est responsable des changements des fonctions de la vessie et du sphincter, de l’abondance de la sécrétion d’urine et des troubles à la coordination des mouvements.

Jambes lourdes

Une mauvaise circulation sanguine dans les veines entraîne la sensation de jambes lourdes. Les membres paraissent pesants, les personnes sont sensibles à la fatigue et souffrent de crampes, de picotements ou d’œdèmes. La tonicité des veines baisse avec l’âge et cause une insuffisance veineuse, fréquente chez les personnes âgées.

Kystes rénal

Le kyste simple est fréquent chez les personnes de plus de 50 ans. Souffrant souvent d’insuffisance rénale, les personnes âgées développent plus souvent des kystes. Un kyste rénal provoque des douleurs, la fièvre et des urines fréquentes.

Longue durée pour affections de longue durée

Ce sont des maladies graves de formes invalidantes. Souffrant d’ALD, les personnes âgées ont besoin de soins et d’une surveillance permanente. Parmi les ALD, on compte entre autres l’accident vasculaire cérébral invalidant, l’insuffisance cardiaque, le diabète, la maladie de Parkinson et d’Alzheimer, les affections psychiatriques de longue durée, les tuberculoses actives et les tumeurs malignes.

Maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires touchent fréquemment les personnes âgées, fragilisées par le vieillissement. Selon aidonslesnotres.fr, 80% des décès sont liés aux cardiopathies coronariennes. Dans les pays développés c’est la première cause de décès. Les principales maladies cardiovasculaires sont l’AVC (accident vasculaire cérébral), l’hypertension et l’infarctus du myocarde.

Neurologiques pour affections neurologiques

Ces affections touchent les cellules nerveuses telles que la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson ou la maladie de Huntington. C’est une maladie héréditaire, marquée par la dégénérescence neurologique, qui entraîne des troubles cognitifs et moteurs. Elle se développe chez les personnes ayant en moyenne entre 40 et 50 ans.

Ostéo-arthrite

L’arthrose est une affection chronique provoquant des douleurs dans l’ensemble de l’articulation. Le genou, la hanche et la colonne vertébrale sont les articulations les plus touchées. L’arthrose des doigts est très fréquente, particulièrement chez les femmes.

Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie chronique, qui évolue avec les années. Les troubles du mouvement sont causés par la perte de cellules neuronales dans une partie du cerveau, dans la substance noire. Cette substance noire est responsable pour la production de dopamine, contrôlant les mouvements par message entre les cellules du cerveau. Lorsque celle-ci diminue, la personne souffre de troubles psychologiques et moteurs et a des problèmes de sommeil. Environ 1% de la population âgée de 65 ans en est touchée, pour les personnes de plus de 70 ans, ce sont 2 %. Selon capretraite.fr, les hommes (55 %) sont plus souvent victimes de la maladie de Parkinson que les femmes (45 %).

Quadriceps pour les pathologies quadricipitales

Étant le plus gros muscle du corps humain, le quadriceps, se situant dans la cuisse, est responsable pour le déplacement. C’est surtout lui qui supporte le poids du corps entier. Avec l’âge, la fragilité monte, la qualité et quantité musculaire diminue. Dues au manque d’exercices ou de mobilisation, l’amyotrophie peut en être la conséquence.

Rétine pour les maladies de la rétine

Les maladies de la Macula sont responsables pour la dégénérescence maculaire et entraîne des problèmes de vue. Cette maladie dégénérative de la rétine est chronique et représente la première cause de malvoyance chez les personnes ayant dépassées la cinquantaine.

Surdité pour les troubles auditifs

La perte de l’ouïe est le dérèglement chronique le plus connu par les personnes âgées. D’après papidoc.chic-cm.fr, plus de la moitié des personnes de plus de 60 ans en souffrent, à 70 ans ce sont 65 % et à 80 ans même 81 %.

Troubles mnésiques/névrotiques

Avec tous les changements pendant la vieillesse (retraite, domicile, décès de proches), les personnes âgées ont tendance à vouloir oublier afin de ne pas devoir se confronter avec la réalité et d’éviter une dépression. Ceci se manifeste souvent par des troubles de comportement (agressivité, anxiété, confusion, dépression), qu’il faudra traiter avec la psychothérapie.

Uro-néphrologiques

Les affections uro-néphrologiques atteignent 30 % des personnes âgées et se manifestent le plus souvent par l’incontinence urinaire.

Vasculaires pour accidents vasculaires cérébraux ou cardiaques

Ces accidents représentent la troisième cause de mortalité, après les cancers et les maladies cardio-vasculaires et accélèrent la dépendance. Selon aidonslesnotres.fr, 150.000 Français en souffrent chaque année, dont l’âge moyen est de 73 ans.

Wernicke comme démence de Wernicke

Ce sont des troubles psychiques (confusion, déséquilibre, altération d’humeur, désorientation) souvent entraînés par un manque de magnésium. Ce dernier est fréquemment constaté dans les apports alimentaires insuffisants des personnes âgées.

Xeroderma

La sècheresse de la peau vient du manque d’hydratation. L’épiderme des personnes âgées est moins élastique et nécessite un soin quotidien. Des crèmes hydratantes et des remèdes contenant de l’huile et des compléments alimentaires aident à l’hydratation et la régénération de la peau en profondeur.

Yeux secs

Le problème de la sécheresse oculaire touche particulièrement les personnes âgées. En l’absence des larmes, la surface de l’œil n’est pas protégée et devient donc vulnérable. Elle entraîne une irritation chronique qui peut aller jusqu’aux lésions de la cornée.

Zona

Liée au virus de la varicelle, cette infection est souvent connue par la population âgée. C’est une douleur de 2-3 jours se manifestant sur toute une partie du corps. Chez les personnes de plus de 80 ans, le risque d’y être touché est multiplié par 14. La santé mentale et le bien-être psychique sont essentiels pendant le vieillissement. Afin de diminuer le risque de maladies, il est vital d’avoir une alimentation saine et équilibrée, de ne pas fumez et de boire des boissons alcoolisées avec modération, de rester actif (travail, sport, loisirs et amis), de prendre soin de soi et de se tenir régulièrement au courant de son état de santé par des consultations régulières.