Détecter les signes de la dépendance pour mieux aider

 

La perte d’autonomie peut s’installer subitement, après un accident grave ou même une simple chute. Cependant, elle peut également être une accumulation progressive de pathologies, liées au vieillissement. Des problèmes de langage, des difficultés à réaliser les tâches quotidiennes, les oublis fréquents, des changements d'humeur ou un comportement étrange...Cela ne signifie pas être dépendant, mais mieux vaut prévenir que guérir. Identifier les premiers signes de dépendance est absolument vitale, afin de savoir réagir et aider.

Quels sont les signes de la dépendance ?

Avec le vieillissement, les personnes âgées connaissent de plus en plus de problèmes de santé. Les capacités physiques et mentales changent. Un signe précurseur ne veut pas forcément dire que la personne est atteinte d'une démence mais il est fortement conseillé de comparer le passé et le présent, afin de mieux s'apercevoir de l'altération des capacités et des états. Prenez garde à ces signes précurseurs afin d'aider aux mieux votre proche :

  • Problèmes d’équilibre : difficultés de mobilité, problèmes de se lever et de marcher, de monter et descendre les escaliers. Dû à la perte de la force musculaire, de l’agilité, à l’atténuation du sens d’orientation et de la balance, les personnes âgées tombent ou trébuchent souvent. Trop fréquemment, il y a grand danger de chute et un risque considérable de fracture. La fracture du col du fémur est la plus répandue. Il est conseillé d’éliminer tout meuble ou objet pouvant causer une chute ou blesser la personne âgée.
  • Oubli de l'hygiène et des travaux ménagers : les tâches ménagères et l'hygiène corporelle sont peu à peu réduites voire omises, vu les problèmes de santé, la faiblesse des muscles, les soucis de la vision et les douleurs du bassin.
  • Altération des habitudes alimentaires : avec l’âge, l’appétit et le goût diminue peu à peu. Si la personne ne peut pas faire ses courses et ne peut plus cuisiner, alors elle mangera moins voire plus du tout.
  • Une mémoire troublée : des troubles mnésiques se manifestent de plus en plus avec le vieillissement. La personne âgée oublie de s’acquitter de toutes ses obligations, de par exemple payer ses factures, éteindre la plaque ou encore prendre les médicaments ordonnées …
  • Des changements d'humeur extrêmes : être d’humeur changeante peut arriver si la personne âgée ne veut pas accepter qu'elle vieillit et qu'elle nécessite de l'aide. Ces personnes ne veulent pas réaliser leur perte d'autonomie et ses conséquences. Les troubles de comportement et les états de dépression, fatigue, indifférence, agressivité ou encore l'isolement social sont fréquents.

Il est important de détecter ces signes pour réagir immédiatement. Comment aider les personnes fragilisées ou dépendantes ?

Les changements d'humeur ou de comportement ou encore dans la personnalité, les problèmes à s'exprimer, les difficultés à exécuter les actes essentiels de la vie quotidienne, le sentiment de désorientation dans le temps et l'espace ou encore la perte de mémoire sont des symptômes qui affectent la vie de tous les jours. Face à ces signes de la dépendance, il faut donc réagir afin d'améliorer la situation pour toutes les personnes concernées et savoir comment éviter la dépendance.