Anticiper la dépendance

  • Une rente à vie pour vous accompagner financièrement
  • Un capital équipement pour rester chez vous le plus longtemps possible
  • Des prestations d’assistance pour vous soutenir dans votre quotidien

Assurance dépendance sans questionnaire médical

 

Pour quasi toute assurance prévoyance, un questionnaire de santé peut être imposé lors de la souscription. Il peut être minutieux, accompagné d’examens médicaux ou bien général. L’assureur se réserve le droit dévaluer le risque de dépendance de l’assuré afin de fixer les bonnes garanties et le tarif convenable.

Dans certaines conditions, l’assureur peut vous proposer une assurance dépendance sans questionnaire médical !

teaser_dependance_content_v01

  • Les formalités de l’assurance dépendance sans questionnaire médical

En règle générale, les contrats d’assurance dépendance imposent toujours un questionnaire de santé. Soit l’assuré est tenu de remplir un questionnaire de santé détaillé ou simple, soit une déclaration de santé, ou encore une attestation sur l’honneur. Dans certains cas, si par exemple l’assuré représente un risque aggravé de dépendance, il doit même passer des examens médicaux. L’assureur se base sur les renseignements sur l’état de santé et décide ainsi de confirmer ou rejeter la demande. Par-là, l’assureur vérifie si l’assuré est en bonne santé et peut évaluer le risque de dépendance et déterminer le montant du contrat.

Si l’assuré est en bonne santé et ne représente aucun risque majeur de dépendance, alors il peut souscrire une assurance dépendance sans questionnaire médical. Comment fonctionne l’assurance dépendance ? L’assuré paie une cotisation mensuelle pendant une durée déterminée (en général 20-25 ans) et si jamais il devient dépendant, alors ses cotisations sont transformées en rente viagère. Par le biais d’une rente mensuelle, de prestations d’assistance et d’un capital versé (en option), l’assuré peut mieux gérer sa maladie et mieux financer les frais liés à la dépendance.

mascot_02_v01Les tarifs assurance dépendance se basent sur l’âge, l’état de santé de l’assuré et le niveau de rente choisi. Souvent, le volume d’informations requis dépend de l’âge de l’assuré. Plus l’assuré est jeune, plus le tarif sera bas et moins il devra justifier son état de santé – un questionnaire de santé simplifié suffira. Étant jeune et en bonne santé, vous pouvez bénéficier de l’assurance dépendance sans questionnaire médical.

Ainsi, nous vous conseillons de souscrire un contrat d’assurance dépendance à partir de 50 ans. Les cotisations sont douces, en général autour de 40 à 60 euros par mois et les conditions d’entrée sont plus simples.

  •  Attention

    Vous ne pouvez pas souscrire un contrat d’assurance dépendance, si vous êtes déjà dépendant !

  • Les conditions de l’assurance dépendance sans questionnaire médical

Le questionnaire de santé est traité par les médecins conseils de l’assureur, soumis au secret professionnel. L’assuré doit en général répondre à cinq à sept questions, ceci est le cas pour Crédit Agricole Assurances.

Certains assureurs minimalisent le nombre de questions afin de simplifier et accélérer la souscription. AG2R La Mondiale et AXA ne pose qu’une seule question « Êtes-vous en affection de longue durée ? ». Le dossier est accepté si la réponse de l’assuré est négative.

Aviva propose également une assurance dépendance sans questionnaire médical. L’adhésion est simplifiée, l’assuré ne doit pas passer d’examen médical, il doit uniquement signer une déclaration de bonne santé ou bien un questionnaire de santé complémentaire.

D’autres assureurs offrent des contrats d’assurance dépendance sans questionnaire médical, par exemple Reunica. Néoliane Autonomie propose une assurance dépendance sans questionnaie médical, jusqu’à 85 ans. Les tarifs assurance dépendance risquent être plus hauts, or vous ne risquerez pas de refus ou de surprime.

D’après Les Echos (2012), voici les types de conditions qui peuvent figurer dans l'assurance dépendance sans questionnaire de santé :

  • Ne pas être pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale ou autre régime
  • Ne pas être reconnu en invalidité de travail ou avoir bénéficié d’une retraite au titre de l’inaptitude
  • Ne pas être dépendant lors de la souscription
  • Ne pas être ou bien avoir été soumis à un traitement médical
  • Ne pas avoir été en arrêt de travail ou ne pas avoir interrompu une activité (même non rémunérée) pendant plus de 3 semaines consécutives dans les derniers 5 ans
  • Une assurance dépendance sans questionnaire médical pour les personnes à risque aggravé ?

Les personnes à risque aggravé ne peuvent pas bénéficier de l’assurance dépendance sans questionnaire médical. Après avoir rempli un questionnaire de santé plus étendu et avoir passé des examens médicaux, soit l’assureur accepte la personne à risque aggravé à un tarif de base, soit il lui propose une surprime de 10 à 50 % par rapport au tarif de base. L’assureur se réserve le droit de même refuser l’assuré, par exemple si ce dernier est déjà dépendant.

Avec l’allongement de la durée de vie, les risques de maladie et de perte d’autonomie sont bien plus élevés. Aujourd’hui, plus de 80 % se sentent concernés par la dépendance ! Souscrire une assurance dépendance n’est plus une option mais un besoin. Plus jeune vous concluez une assurance dépendance, mieux seront les conditions du contrat, moins vous devriez cotiser. Choisissez une assurance dépendance pour une conscience libre.

  •  Attention

    Vous voulez souscrire une assurance dépendance sans questionnaire médical ? Trouver les contrats proposant une adhésion simple ici et maintenant, c’est absoluement GRATUIT!

teaser_dependance_content_v01