Affection de longue durée - Dépenses de santé

 

La Sécurité sociale prend en charge les dépenses de santé de plus de 7 millions d'assurés, souffrant d'une affection de longue durée. Ces personnes atteintes d'une ALD ont des maladies graves de forme invalidante et nécessitent des soins permanents, à long terme et des traitements spécifiques fort coûteux. Les affections de longue durée sont "exonérantes", c'est à dire que la personne en affection de longue durée ne doit pas payer le ticket modérateur, par le fait que l'Assurance maladie rembourse les soins requis à 100 %.

Voilà une liste des 30 affections de longue durée :

  • Accident vasculaire cérébral invalidant
  • Affections psychiatriques de longue durée
  • Artériopathies chroniques avec manifestations ischémiques
  • Bilharziose compliquée
  • Diabète de type 1 et diabète de type 2
  • Déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé, infection par le virus de l'immuno-déficience humaine (VIH)
  • Formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), épilepsie grave
  • Hémoglobinopathies, hémolyses, chroniques constitutionnelles et acquises sévères
  • Hémophilies et affections constitutionnelles de l'hémostase graves
  • Insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves, cardiopathies congénitales graves
  • Insuffisances médullaires et autres cytopénies chroniques
  • Insuffisance respiratoire chronique grave
  • Maladies chroniques actives du foie et cirrhoses
  • Maladie coronaire
  • Maladie d'Alzheimer et autres démences
  • Maladie de Parkinson
  • Maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé
  • Mucoviscidose
  • Néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique primitif
  • Paraplégie
  • Polyarthrite rhumatoïde évolutive
  • Rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives
  • Sclérose en plaques
  • Scoliose idiopathique structurale évolutive (dont l'angle est égal ou supérieur à 25 degrés) jusqu'à maturation rachidienne
  • Spondylarthrite grave
  • Suites de transplantation d'organe
  • Tuberculose active, lèpre
  • Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique
  • Vascularites, lupus érythémateux systémique, sclérodermie systémique

 

La maladie de l'hypertension artérielle ne figure plus dans la liste des 30 ALD suite au décret du 24 juin 2011.

Source : article D. 322-1 du Code de la Sécurité sociale, modifié par les décrets n° 2004-1049 du 4 octobre 2004 publié au JO du 5 octobre 2004 et n° 2011-77 du 19 janvier 2011 publié au JO du 21 janvier 2011

Voici les dépenses de santé pour les personnes âgées atteintes d'une affection de longue durée. Voyez l'évolution de 2005 à 2009 puis 2013 :

Les dépenses de santé pour les personnes âgées en ALD :

 200520092013
Soins en établissements pour personnes âgées4.5697.2148.595
Évolution en %13,315,54,0
Soins de longue durée dans les hôpitaux1.3411.1991.007
Soins en EHPA-EHPAD3.2286.0157.588
Établissements publics1.9723.4484.159
Établissements privés à but non lucratif7901.4851.971
Établissements privés à but lucratif4661.0831.458
Services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)9111.3111.538
Évolution en %8,98,34,6
Total des soins de longue durée aux personnes âgées5.4808.52510.132
Évolution en %12,614,34,1
dont ONDAM-Objectif national de dépenses d'assurance maladie4.1426.2678.388
Contribution CNSA0853719

Source : Drees

mascot_01_v01Les dépenses totales pour les soins d'affection de longue durée, dédiés aux personnes âgées ont connu au cours des dix dernières années une forte augmentation. En 2005, les soins ont coûté 5 480 000 000 euros à l'Assurance maladie. En 2009, les dépenses montent jusqu'à 8 525 000 000 euros, pour finalement s'établir à 10 132 000 000 en 2013.

D'ailleurs, les soins en établissements pour personnes âgées représentent en 2005 83,4 % des dépenses totales, 84,6 % en 2009 et 84,8 % en 2013. Ainsi, on note que le nombre de personnes âgées traitées dans un établissement hospitalisé monte progressivement.

Une assurance dépendance peut vous aider à rester chez vous grâce à un capital aménagement. Comparez gratuitement et bénéficiez de nombreux avantages !