Anticiper la dépendance

  • Une rente à vie pour vous accompagner financièrement
  • Un capital équipement pour rester chez vous le plus longtemps possible
  • Des prestations d’assistance pour vous soutenir dans votre quotidien

Assurance dépendance

Trouver la meilleure assurance dépendance

Souscrire une bonne assurance dépendance vous protège contre les conséquences de la perte d'autonomie et garantit le versement d’une rente dépendance à vie et des prestations d’assistance à l’autonomie.


mascot_01_v02Grâce à notre comparateur assurance dépendance, vous trouverez gratuitement la meilleure assurance dépendance au meilleur tarif.
Tout ce que vous avez à faire c’est simplement remplir le formulaire ci-dessous. Par la suite, vous recevrez de nombreux devis assurance dépendance, adaptés à vos besoins et vos attentes. Un conseiller vous contactera afin de vous aider et répondre à toutes vos questions.

Nos engagements : ce service est complètement gratuit et sans engagement ! Informez-vous dès maintenant, vous n'avez rien à perdre !

teaser_dependance_content_v01

Le saviez-vous ?

  • En 2016, on compte 1,3 millions de personnes âgées dépendantes en France. D’après le ministère de la santé, la dépendance concernera 2,2 millions de Français en 2040.
  • Parmi 66, 3 millions de Français 12,2 millions de personnes, soit 18, 4 % ont plus de 65 ans.
  • L’âge moyen d’entrée en dépendance est 78 ans chez les hommes et 83 ans chez les femmes. Or, 6 millions de Français dépassent l’âge de 75 ans, un nombre qui est dit de doubler d’ici 2025.

Aujourd'hui, l‘évolution de la population âgée et la question de la prise en charge de la dépendance sont des thèmes qui sont au centre des discussions socio-politiques. Des projets tels que la Silver Economie ou encore la loi à l’adaptation de la société au vieillissement attirent l’attention sur le sujet primordial de la santé des séniors. Cette situation nous oblige d’accorder plus d’importance à la prévoyance et par conséquent à l’assurance dépendance.

  • Tout sur la dépendance et l'assurance dépendance

La dépendance fait partie des pathologies liées à l’âge. La perte d’autonomie correspond à l’incapacité d’accomplir seul, sans aide extérieure, les actes essentiels de la vie quotidienne : se lever/se coucher, manger/préparer le repas, se déplacer/s’asseoir, se laver/faire sa toilette, s’habiller/se déshabiller. Si la personne n’est plus en mesure de réaliser au moins deux de ces actes élémentaires, c’est qu’elle a perdu son autonomie. La dépendance peut être légère, partielle, lourde ou totale et peut déteriorer les capacités mentales et/ou physiques.

  • La dépendance partielle et la dépendance lourde

  • La dépendance lourde/totale correspond à l’impossibilité de réaliser au moins 4 des 5 actes élémentaires de la vie quotidienne. Dans le cas d’une dépendance lourde, l’assuré reçoit la rente dépendance intégrale prévue, nécessitant une aide quasi constante et donc un capital plus important pour gérer  les dépenses de santé, telles que les prestations, les médicaments, la recherche d’un établissement hospitalisé pour personnes âgées dépendantes parmi les meilleurs ehpad, l’organisation de l‘hébergement dans un EHPAD ou encore l’adaptation du logement.
  • La dépendance partielle c’est lorsque la personne ne peut plus réaliser 2 des 5 actes essentiels. En général, la rente dépendance versée représente 50 % de la somme totale, fixée dans le contrat assurance dépendance en cas de dépendance totale.
  • Pourquoi souscrire une assurance dépendance ?

L’assurance dépendance est un contrat de prévoyance, qui permet de s’assurer contre la dépendance et ses conséquences. Dans le cas d’une dépendance légère, c’est l’assurance dépendance partielle qui intervient et en cas de dépendance lourde, l’assurance dépendance totale. Le principe est le même : en échange d’une cotisation mensuelle entre 20 et 100 euros, l’assuré bénéficie d’une rente mensuelle à vie entre 300 et 1500 euros et peut prétendre à divers services d’assistance, en cas de dépendance.

mascot_01_v01Enfin, souscrire la meilleure assurance dépendance est la bonne solution pour toute personne n’ayant pas les moyens financiers de faire face aux coûts de la dépendance. Les aides publiques, telles que l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, la famille et les amis peuvent être une bonne source de financement, mais la dépendance coûte en moyenne 2500 euros par mois. Souscrire une assurance dépendance vous permet de gérer les frais de santé, liés à la dépendance, en toute indépendance et en toute sérénité.

  •  Attention

    La dépendance n’est pas forcément une question d’âge. Une personne peut devenir dépendante suite à un accident grave, que ce soit sous forme d’handicap physique ou psychique. L’assurance perte autonomie n'intervient que pour les personnes âgées dépendantes, nécessitant des soins et aides spécifiques, en fonction de leur état de santé et leur âge, et non pour les personnes handicapées.

Vous pouvez souscrire une assurance dépendance dès l’âge de 40 ans ! Plus jeune vous êtes, moins cher vous paierez votre assurance dépendance et plus haute sera votre rente dépendance ! En règle générale, les assureurs acceptent des souscripteurs jusqu’à l’âge de 76-77 ans, certains assureurs, tels Allianz, même jusqu’à 84 ans. Avant de souscrire une assurance dépendance, la plupart des assureurs impose un questionnaire de santé, que vous seriez tenus de remplir avec le plus grand soin.

Une fausse déclaration de bonne santé peut entrainer l’annulation du contrat garantie autonomie. L’assureur se base sur le questionnaire médical, non seulement pour déterminer les tarifs assurance dépendance, mais avant tout pour soit vous accepter soit vous refuser. Si l’état de santé l’exige, le questionnaire de santé est suivi par un examen médical.

Bonne nouvelle ! Le label Garantie Assurance Dépendance permet à toute personne de moins de 50 ans de souscrire une bonne assurance dépendance sans questionnaire médical, à condition qu’elle n’ait jamais subi une affection de longue durée ou souffert d’une invalidité. Grâce à notre comparateur assurance perte d’autonomie, vous pourrez trouver un contrat prévoyance sans questionnaire médical afin de pouvoir financer vos soins pour un petit prix.

Vos avantages seront nombreux :

  • Une rente dépendance à vie
  • Des services d'assistance au quotidien
  • Un capital à votre disposition (aménagement ou obsèques)
  • Des conseils pratiques pour la prévention de la dépendance
  • Répit de l'aidant familial
  • L'assurance dépendance, comment ça marche ?

Le principe de l'assurance dépendance est simple: en échange d'une cotisation dès 20 euros, vous recevez une rente dépendance entre 300 et 1500 euros par mois et bénéficiez de prestations et services d'assistance, en cas de dépendance . Voici une vidéo explicative :

Pour aller plus loin, vous pouvez visiter notre page avec les FAQs assurance dépendance !

Le saviez-vous ?

  • 73,4 % des personnes interrogées ne savent pas combien coûte la dépendance par mois.
  • Bien que 85 % pensent qu’il est judicieux de se prémunir, 71,4 % admettent qu’ils ne le font pas.
  • Près de 79 % préfèrent le maintien à domicile, cependant à peine la moitié des personnes interrogées sont d’avis que la famille puisse aider au quotidien.
  • 65 % souhaitent une réforme de la prise en charge en EHPAD.
  • Plus de 70 % approuvent les objectifs du projet de la loi vieillissement.
  • 65,4 % des personnes pensent que l’assurance dépendance est une bonne solution face à la prévoyance contre la perte d’autonomie, or 68,2 % veulent que l’entreprise aide davantage.
  • Enfin, près de 60 % des Français déclarent vouloir un financement mixte, pris en charge par une assurance et une solidarité nationale (État, entreprise, assurance privée).

La loi à l'adaptation de la société au vieillissement

loi vieillesse 20161Face à l’évolution de la population âgée, se pose alors la question du financement des ainés et de leur protéction. Marisol Touraine et Laurence Rossignol, la secrétaire d’État, responsable de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées et de leur Autonomie présentent le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement. Adopté par le Conseil des ministres le 3 juin 2014, le projet sera mis en application en janvier 2016. Son but : favoriser le « vivre ensemble » et le « bien vieillir ». En savoir plus

  • Évaluation des niveaux de dépendance : grille AGGIR et grille AVQ

Pour calculer la prise en charge de la dépendance par une assurance dépendance ou encore déterminer le montant versé par une aide publique, deux outils sont utilisés, notamment la grille AGGIR et la grille AVQ. Ces outils permettent de mesurer le niveau de la dépendance selon différents critères.

La grille Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Resources mesure les capacités de la personne selon 17 catégories relatives à la perte d’autonomie physique et psychique. La grile AVQ, Acte de la Vie Quotidienne peut venir compléter les résultats de la grille AGGIR. Elle teste la capacité de la personne à réaliser 6 actes élémentaires de la vie quotidienne : la toilette, l’habillage, l’alimentation, la continence, le déplacement et les transferts. Toutes les deux grilles, bien que différentes, évaluent la limitation fonctionnelle de la personne âgée dépendante, vis-à-vis des actes élémentaires.

  • La grille AGGIR

L’Autonomie Gérontologie Groupe Iso Ressources est un outil, permettant de mesurer le degré de dépendance. Les tests sont regroupés en 6 catégories nommées « iso-ressources ». La personne est testée sur 17 variables. Les 10 premières variables forment la base du calcul assurance dépendance, les 7 dernières servent à donner des informations supplémentaires dans la constitution du plan d’aide de la personne dépendante. Voici les 10 variables « discriminantes », des activités corporelles :

  • Cohérence des propos, comportement logique
  • Orientation, repérage dans l’espace et dans le temps
  • Autonomie au toilette
  • Habillement
  • Alimentation
  • Hygiène et élimination urinaire et fécale
  • Transferts quotidiens : se lever, s’assoir, se coucher
  • Déplacements à l’intérieur et à l‘extérieur du domicile/de l’établissement
  • La communication (téléphone, sonnette, alarme) en cas d‘alerte

 

Voici les variables « illustratives », des activités domestiques et sociales :

  • Gestion de son budget et de ses biens, connaissance de la valeur monétaire des choses, réalisation des démarches administratives
  • Faire la cuisine
  • Accomplissement des travaux ménagers
  • Utilisation d’un moyen de transport individuel ou commun
  • Faire les commissions, effectuer des achats divers
  • Exactitude et respect sur le suivi d’un traitement médical
  • Réalisation des activités de loisirs

 

mascot_01_v01Enfin, il existe trois notes d’évaluation différentes :

  • A : fait seul, spontanément, totalement, habituellement et correctement
  • B : fait partiellement ou non spontanément, non habituellement ou non correctement
  • C : ne fait pas.

 

Suite à l’évaluation, la personne est classée dans une catégorie, un GIR :

  • GIR 1 : la personne ne peut pas effectuer les AVQ et a un état mental détérioré. Confinée au lit ou au fauteuil, elle a besoin d’une assistance permanente ou bien c’est une personne en fin de vie.
  • GIR 2 : la personne a perdu son fonctionnement mental mais a pu conserver son autonomie locomotrice, ou inversement. Elle a besoin d’une surveillance permanente.
  • GIR 3 : on détecte une faible autonomie motrice chez la personne, mais elle a tout de même une capacité mentale. Cette personne souffre d’une dépendance partielle et nécessite une aide régulière pour effectuer les actes quotidiens et une présence plusieurs fois par jour pour assister aux soins corporels.
  • GIR 4 : les personnes du GIR 4 souffrent d’une dépendance partielle et ne peuvent pas se déplacer seules mais, une fois levée, elles peuvent se déplacer à l’intérieur de leur logement. Elles ont besoin d’une aide pour se lever et se coucher, pour la toilette et l’habillement. Ou encore ce sont des personnes pouvant se déplacer mais qui nécessitent une aide pour les soins corporels et pour préparer les repas.
  • GIR 5 : ces personnes peuvent vivre seules mais nécessitent une aide ponctuelle pour la toilette, les repas et les travaux ménagers.
  • GIR 6 : ces personnes ont complètement conservé leur autonomie et peuvent réaliser les AVQ sans aide extérieure.
  • La grille AVQ

La grille AVQ est un outil simplifié et plus rapide, mesurant la réalisation des actes suivant : faire sa toilette, s’habiller, s’alimenter, la continence, le déplacement et les transferts. L’AIVQ observe les Activités Instrumentales de la Vie Quotidienne : communiquer, faire ses courses, préparer le repas, faire le ménage, se déplacer avec les moyens de transport, prendre des médicaments, gérer ses finances. Une personne âgée qui nécessite de l’aide pour au moins quatre des cinq AVQ est en dépendance totale. La dépendance partielle est définie par le besoin d’aide pour jusqu’à trois des cinq AVQ.

En mai 2013, la Fédération Française des Sociétés d’Assurances a créé le label GAD afin d’aider les consommateurs à mieux comprendre les outils d’évaluation de la dépendance. La Garantie Assurance Dépendance dispense toute personne de moins de 50 ans des examens médicaux. Les personnes exclues de cette garantie sont les personnes en invalidité ou affection de longue durée préexistante.

  • Qui réalise l’évaluation de la dépendance

Si la personne réside dans un établissement, alors c’est le médecin coordonnateur ou encore le médecin conventionné, qui réalisera cette évaluation une fois par an. Si la personne est à domicile, une équipe médico-sociale du Conseil Général du Département est responsable. Les médecins et équipes médico-sociales sont tenus de régulièrement réviser l’évaluation des assurés. Le dossier d’admission pour l’évaluation du degré de dépendance doit être complété correctement et intégralement.

Les bénéficiaires de l’allocation ou les proches ont le droit de faire une demande de révision d’évaluation aux services du conseil général, par courrier. Les personnes du GIR 5 et 6 peuvent déposer une demande d’allocation en cas de dégradation de l’état de santé.

mascot_02_v01Les assureurs plus traditionnels se servent de la grille AGGIR, tandis que les nouvelles compagnies d’assurance préconisent le système de la grille AVQ, plus simple et rapide. Enfin, les grilles AGGIR et AVQ sont les deux moyens d’évaluation les plus communs – tout autre outil de mesuration est sujet à caution !

  • Les contrats assurances dépendance

Bien qu’indispensable face au vieillissement de la population française, l’assurance dépendance reste encore une inconnue dans le marché des assurances. Si l’on souhaite se couvrir contre le risque de la dépendance, il existe plusieurs types de contrat de dépendance. Bien entendu, chaque contrat a ses avantages et ses inconvénients spécifiques. Dans les contrats assurance dépendance à titre individuel, on distingue trois types de contrat garantie autonomie :

  • Le contrat assurance dépendance à titre individuel : Un contrat prévoyance, sans questionnaire médical, dans certains cas, dont la garantie principale est la dépendance. L‘assuré cotise entre 20-50 euros par mois et en cas de dépendance, les cotisations se transforment en rente viagère. Plus il cotise, plus la rente dépendance sera haute. De plus, il pourra bénéficier de nombreux services d’assistance dépendance et grâce à un capital mis à la disposition de la famille, il est possible d’aménager le logement en fonction de la dépendance pour que la personne concernée puisse rester chez elle.
  • Le contrat assurance dépendance à titre collectif : certaines entreprises offrent un contrat collectif, qui permet de couvrir le risque de la dépendance. L’employé peut choisir entre deux contrats, dont le contrat de couverture viagère et le contrat de couverture en point dépendance. Les avantages d'une assurance perte d'autonomie à titre collectif sont l'absence d'un questionnaire médical et de délai de carence et franchise, l'égalité des garanties pour tout salarié, la contribution financière de l'employeur à hauteur de 50 %, le maintient des garanties dépendance à vie, peu importe s'il quitte l'entreprise ou s'il part en retraite et la possibilité d'adhésion des ayants-droit.
  • L’assurance prévoyance, garantie dépendance principale : L’assurance prévoyance permet à l‘assuré de se protéger contre les risques de la vie et offre plusieures garanties : obsèques, accident, dépendance, décès et invalidité ou encore hospitalisation. Le contrat prévoyance permet donc d’également assurer la dépendance. Le contrat prévoyance dépendance contient « les opérations ayant pour objet la prévention et la couverture du risque décès, des risques portant atteinte à l’intégrité physique de la personne ou liés à la maternité ou des risques d’incapacité de travail ou d’invalidité ou du risque chômage ».
  • Le contrat d’assurance-vie, garantie dépendance complémentaire : contrairement au contrat assurance dépendance classique et au contrat prévoyance, l’assurance-vie est un contrat de type épargne. L’assuré cotise pour placer un certain capital, auquel lui ou la personne déterminée pourra prétendre à un moment fixé. En cas de dépendance, le capital est systématiquement transformé en rente viagère, qui servira de financer la perte d’autonomie. Quelle est la différence entre l’assurance dépendance et l’assurance-vie avec garantie dépendance ? L’assurance autonomie dépendance permet de réviser certaines clauses et donne la liberté de déterminer soi-même le monant de la rente dépendance, tout en offrant des services d’assistance dépendance tout au long du contrat.
  •  Attention

    Certains assureurs offrent la garantie de solidarité coupe. L’avantage d’une assurance dépendance en couple consiste en ce que le couple profite d’un même niveau de garanties et si seulement un conjoint devient dépendant, alors tous les deux cessent de cotiser, or, tous les deux pourront bénéficier des garanties dépendance !

  • Les garanties assurance dépendance

La prise en charge de la dépendance est la garantie principale des contrats de prévoyance. La dépendance déclenche le versement d’une rente viagère, défiscalisée et l’obtention de prestations d’assistance dépendance, afin de soit favoriser le maintien à domicile soit financer l’hébergement en EHPAD.

La meilleure assurance dépendance offre une bonne rente et de nombreux services d’assistance à un tarif assurance dépendance raisonnable. Gardez donc toujours à l’esprit que l’assurance dépendance la moins chère n’est pas forcément la meilleure assurance dépendance ! C’est le rapport prix/service qui compte !

Vorte offre assurance

  • La rente dépendance

Tous les contrats assurance dépendance versent une rente dépendance, défiscalisée et viagère. En moyenne, elle se situe entre 300 et 1500 euros par mois. Certains contrats garantie autonomie mettent à disposition de l’assuré un capital unique, qui, la plupart du temps permet d’aménager le logement en fonction de la perte d’autonomie. Cependant, dans certains cas, ce capital sert à soutenir les coûts liés à l’hébergement dans un EHPAD ou à financer les obsèques. Le montant de la rente est calculé en fonction de l’âge du souscripteur, de la cotisation versée et de la nature du contrat.

  • Les prestations d’assistance de l’assurance dépendance

Une personne âgée dépendante nécessite de l’aide dans la réalisation des actes quotidiens, que ce soit pour la préparation des repas, pour les travaux ménagers, pour faire sa toilette, pour s’habiller ou encore pour se déplacer. Selon son niveau de dépendance, la personne aura recours à une aide ponctuelle, régulière ou permanente. L’assurance autonomie dépendance est un contrat prévoyance sans questionnaire médical qui garantit des prestations d’assistance professionnelles, en cas de dépendance.
Il existe trois garanties différentes, dont : la garantie dépendance totale, la garantie dépendance partielle et la garantie partielle et totale.

Les services d’assistance à l’autonomie offerts par un contrat dépendance ont pour but d’aider aussi bien la personne âgée dépendante que les aidants dans les démarches quotidiennes : dans la vie pratique, l’hygiène, la nutrition, le ménage, les adaptations du domicile …

Voici les différents domaines où peuvent intervenir les prestations d’assistance dépendance :

  • Vie pratique : informations, organisations, aide et conseils dans les démarches quotidiennes, pour l’aménagement, le matériel, livraison de médicaments, coiffeur à domicile, soutien de la mémoire, garde d’animaux, organisation de services à la personne
  • Hygiène corporelle : Se laver, se brosser les dents, se laver les cheveux, se raser ou s’épiler, se couper les ongles, faire sa toilette (incontinence urinaire des séniors)
  • Alimentation : Manger, boire, préparer le repas, de telle sorte qu’il puisse être mangé, livraison repas
  • Mobilité : S’habiller, se déshabiller, se mettre une prothèse, se déplacer, se lever, s’asseoir, se coucher, monter et descendre les escaliers, rentrer et quitter le logement
  • Ménages : L’entretien courant du logement, du linge, faire les courses, faire la vaisselle, la fréquentation d’un centre de jour spécialisé, la garde individuelle à domicile, une surveillance, une aide-ménagère
  • Adaptations du logement et/ou de la voiture : une douche de plain-pied, un élargissement d’une porte pour le passage d’un fauteuil roulant, bilan d’adaptation du domicile selon le degré de dépendance et organisation du déménagement vers un EHPAD
  • Aides techniques : Un cadre de marche, un fauteuil roulant, un lit adapté, une lève-personne, la téléassistance

Les aides techniques permettent d’être plus autonome dans la réalisation des actes de la vie quotidienne, dans la nutrition, l’hygiène, le ménage, le déplacement ou la communication. Des robots d’assistance au service des personnes âgées dépendantes ont été créés, afin de favoriser le maintien à domicile en augmentant l’autonomie de vie de la personne concernée. Le robot Twendy-One est capable de soulever une personne, ayant eu une chute, Asimo comprend le langage de signes, Budd reconnaît les médicaments alors que Mamoru est capable de rappeler la prise des médicaments, Paro est un robot japonais, qui est au service des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, comptant parmi les pathologies liées à l’âge.

  • Les prestations d’assistance complémentaires

L’assurance dépendance, également connue sous le nom assurance maison de retraite offre également des prestations d’assistance complémentaires :

  • Accompagnement pour les démarches administratives
  • Accompagnement des familles et suivi psychologique
  • Recherche des meilleurs EHPAD
  • Organisation des services d’assistance à l’autonomie

Bien entendu, les aidants eux aussi, peuvent bénéficier de certaines prestations d’assistance dépendance pour apprendre à mieux aider et soigner la personne dépendante, mais aussi pour savoir comment se protéger soi-même : informations, conseils, formations, soutien psychologique, répit de l’aidant grâce à l’intervention d’une auxiliaire de vie ou un hébergement temporaire dans un établissement.

Enfin, le niveau de prestations d’assistance accordé à la personne âgée dépendante varie en fonction du degré de dépendance. Une personne âgée dépendante d’un niveau de dépendance GIR 5 ne nécessite qu’une aide ponctuelle pour la préparation des repas, les travaux ménagers ou la toilette.

Par contre, une personne âgée dépendante de GIR 1 ou 2, ayant perdu son autonomie locomotrice ou mentale ou encore les deux, aura besoin d’une aide permanente. L’évaluation des niveaux de dépendance est à la guise de chaque assureur. Il est donc important de se renseigner sur la définition de l’assureur, avant de souscrire une assurance dépendance. Les contrats garantie autonomie respectant les critères du label Garantie Assurance Dépendance ont un bon rapport prix/qualité, autrement dit tarifs/garanties.

Un comparateur assurance dépendance peut vous aider à faire le bon choix !

  • Les délais de carence et de franchise

La majorité des assurances dépendance imposent un délai de carence de 1 an après adhésion en cas de dépendance liée à une maladie fonctionnelle et 2 à 3 ans en cas de dépendance, liée à une maladie psychique. Si la personne devient dépendante pendant cette période, alors les prestations ne seront pas prises en charge par l’assureur, l’assuré ne sera pas indemnisé. Le contrat sera mis à terme et l’assureur remboursera les cotisations versées. En cas de dépendance après un accident, aucun délai de carence n’intervient.

La plupart des assureurs incluent un délai de franchise dans leur contrat. Ce dernier correspond généralement à une période de 90 jours après reconnaissance de dépendance. Pendant la franchise, l’assureur n’indemnise pas, c’est-à-dire aucune rente dépendance n’est versée.

  •  Attention

    La garantie assurance dépendance prend uniquement effet si l'assuré devient dépendant après le délai de carence ! Pensez aussi à bien vous munir de toutes les pièces requises, car si jamais un justificatif manque, le remboursement sera retardé d’autant plus.

    Trouvez quelles assurances dépendance n’imposent pas de délai de franchise avec notre comparatif prévoyance !

  • Le Label Garantie Assurance Dépendance

mascot_01_v01En 2016, 5,5 millions de personnes sont couvertes contre le risque de la dépendance, via un contrat assurance dépendance. Cependant, l’assurance dépendance est un contrat complexe, qui provoque souvent des malentendus et soulève de nombreuses questions. Afin d’éviter que le gouvernement français établisse son propre label, les assureurs ont créé, le 23 mai 2013, le label Garantie Assurance Dépendance, appelé label GAD.

Le Label Garantie Assurance Dépendance est un projet lancé par la Fédération française des sociétés d’assurance, en faveur des consommateurs. Le Label GAD a pour but d’encadrer les contrats assurance dépendance afin de garantir plus de transparence et offrir de meilleures conditions à des tarifs plus convenables.

« Nous avons échangé avec de nombreux acteurs – partenaires sociaux, économistes, représentants des familles d’assurance, etc. – qui nous ont apporté leur éclairage sur les attentes des Français face au risque de perte d’autonomie. Nous avons ainsi mené une réflexion collective sur l’évolution de nos contrats et nous avons concrétisé les résultats de nos travaux par le lancement du label », explique Stéphane Dedeyan, président de la commission plénière des assurances de personnes chez la FFSA.

Le Label Garantie Assurance Dépendance est un label de qualité qui se tourne contre les contrats assurance dépendance offrant des conditions trop restrictives, employant un vocabulaire incompréhensible et manquant de clarté.

Afin d’obtenir le label GAD, une assurance dépendance doit répondre à certains critères très spécifiques :

  • Un vocabulaire compréhensible et des définitions claires : les termes employés doivent être précis pour être bien compris par tout souscripteur. La dépendance doit être évaluée par la grille AVQ. La grille AVQ est un dispositif plus simple que la grille AGGIR et mesure les limites dans la réalisation des 6 actes élémentaires de la vie quotidienne : s’habiller, se laver, manger, faire ses besoins, se déplacer à l‘intérieur et à l‘extérieur.
  • Une souscription simple : toute personne ayant moins de 50 ans n’est pas obligée de remplir le questionnaire médical. L’assureur ne peut donc en aucun cas imposer un questionnaire de santé, à condition que la personne n’est pas déjà atteinte de la dépendance, d’une affection de longue durée ou d’une invalidité. Si la personne franchit l’âge de 50 ans, alors l’assureur peut réclamer toute information manquante et se réserve le droit de réduire ou même d’exclure des niveaux de garanties. Dans certains cas, il peut même refuser la demande de souscription.
  • Des garanties minimales : le contrat assurance dépendance labellisé doit au moins couvrir la dépendance lourde. Celle-ci se caractérise par :
    • l’incapacité de réaliser seul, sans aide extérieure, 4 des 5 AVQ
    • l’incapacité d’effectuer seul, sans assistance, 3 des 5 actes élémentaires, avec un résultat au test cognitif MMS (Mini Mental Score) de Folstein inférieur ou égal à 15.
    • l’incapacité de réaliser seul au moins 2 des 5 actes et un résultat au test cognitif MMS de Folstein inférieur ou égal à 10.
  • La garantie viagère : la garantie viagère permet de garder les garanties même si l’assuré devenu dépendant est jeune ou s’il a cessé de payer ses mensualités après un certain nombre d‘années. Dans ce dernier cas, bien que réduites, le souscripteur pourra bénéficier des garanties assurance dépendance. En cas de dépendance lourde, un montant minimal de 500 euros lui sera versé chaque mois. En cas de franchise, le montant ne peut pas être supérieur à la somme de trois mois de prestations de la rente dépendance
  • Des délais de franchise et de carence limités : cette rente minimale sera versée dans un délai de franchise de maximum 90 jours. Le délai de carence est limité à maximum 1 an. Si la dépendance survient de façon brusque (accident, chute), alors l’assuré pourra immédiatement bénéficier de ses garanties. Si la dépendance est liée à une maladie psychiatrique ou neurodégénérative, alors le délai de carence imposé ne peut dépasser 3 ans.
  • Les conditions contractuelles peuvent être revalorisées : la FFSA explique que « les organismes d’assurance constituent des provisions destinées à couvrir les risques de fluctuation de sinistralité et à revaloriser les garanties et les prestations. Ils établissent chaque année un compte de résultat technique et financier dont il est tenu compte dans la détermination des revalorisations des garanties et des prestations ». L’assureur est donc obligé de fournir une information annuelle précise sur les conditions déterminées contractuellement. Il est possible de changer le niveau de garantie et de cotisations en fonction de ses propres besoins.
  • Un programme de prévention : dans le cadre d’un contrat de prévoyance, l’assuré est obligé d’informer le souscripteur et ses proches sur les actes de prévention et les signes de la dépendance. Dans notre guide dépendance, vous trouverez de nombreuses astuces et des conseils autour de la dépendance. L’assureur doit effectivement remplir le devoir d’information et de prévention. En outre, l’assureur est tenu d’offrir des solutions à la famille concernée. 

Enfin, le label Garantie Assurance Dépendance offre trois avantages primordiaux, notamment « des garanties plus facilement compréhensibles, un accès le plus large possible à ces garanties et une sécurité concernant les couvertures proposées ».

Pour conclure, Stéphanne Dedeyan répond que le label Garantie Assurance Dépendance est « comme un socle minimum à date. C’est un point de départ, une contribution à une réflexion qui s’inscrit dans une logique d’amélioration continue. Au-delà de ce socle, la concurrence joue et les assureurs font preuve d’innovations qui viennent compléter l’offre proposée aux assurés». Grâce au label GAD, vous pourrez plus facilement analyser les contrats assurance dépendance en passant par notre devis assurance dépendance. Vous voulez connaître les contrats garantie autonomie éligibles au label GAD ? Trouvez la réponse en faisant un devis assurance dépendance !

Comment éviter la dépendance ? Tout sur la prévention de la dépendance !

Les contrats assurance dépendanceBien que la dépendance soit liée au vieillissement, toute dépendance est liée à des pathologies, des maladies physiques ou mentales, qui se sont accumulées avec l’âge. Et ce sont justement ces pathologies fréquentes qu’il faut prévenir, afin d’éviter la perte d’autonomie. Toute maladie trouve son origine dans un problème de santé et il existe des mesures basiques pour rester en bonne santé. Voici quelques conseils à garder à l’esprit afin de diminuer les risques de dépendance ... En savoir plus

  • Les tarifs assurance dépendance

Une assurance dépendance pas chère coûte en moyenne 20 euros par mois, les tarifs assurance dépendance pouvant monter jusqu’à 100 voire même 180 euros par mois, selon le niveau de garantie dépendance et le type de contrat assurance dépendance choisi.

Faites un devis assurance dépendance gratuitement et découvrez la meilleure assurance dépendance grâce à notre comparateur assurance dépendance ! Suite à votre simulation assurance dépendance, un conseiller vous guide et analyse avec vous les différents contrats dépendance afin de trouver la solution qui vous ressemble le plus !
Aujourd’hui on compte 1,3 millions de personnes âgées dépendantes en France. Un chiffre qui, d’après le ministère de la santé, pourrait doubler d’ici 2040 !

mascot_02_v01Et la dépendance coûte cher : une aide à domicile coûte 1800 euros par mois, l’hébergement dans un EHPAD coûte entre 2500-3000 euros par mois. Or, le montant moyen des aides publiques ne dépasse pas 450 euros par mois. Vous l’aurez compris, une assurance perte d’autonomie accorde une protection financière importante ! Pour éviter des difficultés financières face aux coûts de la dépendance, souscrire la meilleure assurance dépendance avec un comparateur assurance maison de retraite s’avère être la bonne solution.

« Que l’on s’organise pour rester chez soi ou que l’on soit accueilli dans un établissement spécialisé, le coût de la dépense est en moyenne de 2000 à 2 200€ par mois en cas de dépendance totale, et même davantage à Paris », explique Jean-François Ropelewski, directeur marketing chez AG2R La Mondiale. Plus que la moitié des retraités reçoivent moins de 1000 euros comme pension et le montant moyen des aides d’État ne dépasse pas les 450 euros. Comme pour tout contrat prévoyance, les tarifs assurance dépendance sont fixés en fonction de plusieurs facteurs.

Voici les différents facteurs pour le calcul des tarifs assurance dépendance :

  • L’âge et l’état de santé lors de la souscription : plus tard vous souscrivez, plus hauts seront les tarifs assurance dépendance. Étant plus âgé, le risque d’entrée en dépendance est plus important !

    Avant toute souscription, l’assureur évalue le risque de développer une dépendance, sous forme de questionnaire de santé. Plus le risque est élevé, plus les tarifs assurance dépendance seront importants. Une surprime peut être rajoutée au tarif de l’assurance dépendance, si l’assuré n’est pas en bonne santé. Elle représente une augmentation de 10 à 50 % par rapport à la prime de base.

  • Le montant de la rente souhaité : plus la rente souhaitée est importante, plus vous devrez cotiser.

    Plus vous souhaitez récupérer en cas de dépendance, plus vous devrez cotiser. Une fois la dépendance reconnue, la rente dépendance sera mise à disposition de l’assuré, afin qu’il puisse faire face aux dépenses de santé, liées à la dépendance.

  • Le niveau de garantie dépendance fixé : les tarifs assurance dépendance varient selon le niveau de dépendance que vous souhaitez couvrir.

    Souhaitez-vous couvrir la dépendance totale OU la dépendance partielle (assurance dépendance partielle) ou alors dépendance partielle ET totale. Certains contrats assurance dépendance proposent également de couvrir la dépendance légère. Un contrat assurance dépendanec avec la garantie dépendance partielle coûte plus cher étant donné que le risque de développer une dépendance partielle est plus important que le risque d’une dépendance totale.

Un comparateur assurance dépendance vous permet d’étudier les différents tarifs et conditions afin de choisir la meilleure assurance dépendance, parmi les différentes offres du marché. Le comparatif prévoyance offre un devis assurance dépendance, personnalisé et gratuit afin que vous puissiez analyser les contrats adaptés à votre profil, vos besoins et vos attentes.

Voici les tarifs assurance dépendance selon la garantie dépendance et le type de contrat choisis :

Les tarifs assurance dépendance peuvent augmenter au fur et à mesure des années, mais l’augmentation des primes n’est pas en relation avec le vieillissement de l’assuré. Attention : certains assureurs augmentent le montant des cotisations comme bon leur semble. Il est donc absolument indispensable de lire entre les lignes et de bien comprendre les clauses liées aux tarifs assurance dépendance avant de signer votre contrat prévoyance ! En effet, plusieurs facteurs peuvent influencer les tarifs assurance dépendance :

  • Revalorisation contractuelle des taux Si le contrat est déficitaire, alors soit les cotisations montent, soit le niveau de garanties diminue. Pour certains contrats assurance dépendance, le contrat prévoit une hausse annuelle, en moyenne elle se situe à 2 %.
  • L’indice changeant de l’AGIRC : certains contrats assurance dépendance tels que Afer, Aviva, Groupama et Radiance s’orientent à l’indice de l’Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres et de l’Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des Salariés.
  • Changement de l’indice des prix à la consommation : certains assureurs changent les tarifs assurance dépendance en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation, tels que AG2R La Mondiale.
  • L’évolution du plafond annuel de la Sécurité sociale PASS : d’autres assurances dépendance telles que celles offertes par Asac Fapès, La Banque postale ou le Crédit Agricole s’orientent au plafond annuel de la Sécurité sociale PASS.

Que se passe-t-il lorsque la cotisation est révisée et l’assuré ne peut plus faire face aux tarifs assurance dépendance et cesse de verser les cotisations ?

Dans tous les cas, l’assureur doit vous informer en cas de revalorisation non prévue dans le contrat. La Banque Postale par exemple informe son adhérent 3 mois avant toute revalorisation. En règle générale, si vous cessez de verser les mensualités avant une période de huit ans, alors le contrat est résilié et toutes vos cotisations seront perdues ! Si le paiement est interrompu après huit ans, alors vous pourrez garder le bénéfice d’environ un tiers de la rente dépendance souscrite, avec soit des tarifs réduits soit un niveau de garantie moins haut.

  •  Attention

    On retient, qu’il vaut mieux recourir aux aides sociales, à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou l’assistance de vie dépendance, que cesser de payer les cotisations afin d’éviter le danger de se retrouver sans aucune couverture dépendance lorsqu’on en aurait besoin le plus !

  • La résiliation assurance dépendance

L’assurance dépendance est résiliable. Grâce à la loi Châtel (2007), chaque assureur est tenu de rappeler la date de renouvellement du contrat trois semaines avant la date d’anniversaire, afin que l’assuré soit informé comme il se doit et qu’il puisse résilier dans la période prévue. Dans les 20 jours suivants, l’assuré peut résilier son assurance dépendance, notamment par le biais d’une lettre de résiliation assurance dépendance, par courrier recommandé et sans obligation de justification.

Si l’assuré a souscrit une assurance dépendance à titre individuel mais qu’il change d’employeur, il peut résilier son contrat individuel, si l’entreprise lui impose un contrat collectif, couvrant la garantie dépendance. Dans ce cas, l’assuré peut résilier hors préavis et peut se baser sur le caractère obligatoire de l‘assurance prévoyance de sa nouvelle entreprise. Le courrier de résiliation doit contenir :

  • Une lettre de résiliation indiquant le changement de profession
  • Une copie du nouveau contrat de travail
  • Une copie du contrat d’assurance dépendance collectif.

Le contrat individuel vient à terme, une fois que le nouveau contrat collectif prend effet.

mascot_01_v01Dans tout contrat de dépendance, l’augmentation maximale des primes doit être fixée dans une clause. Si l’augmentation des tarifs est supérieure au plafond prévu, si l’assureur augmente les tarifs assurance dépendance de manière imprévue, sans aucune justification légitime et sans aucun rapport avec l’état de santé de l’assuré, alors l’assuré peut résilier, selon les délais et conditions prévues dans le contrat dépendance.

  •  Attention

    Réfléchissez bien avant d’effectuer une résiliation assurance dépendance car si vous résilier avant la période prévue de 8 ans, alors votre contrat sera à fonds perdus. De plus, souscrire une nouvelle assurance dépendance, étant plus âgé, sera plus compliqué. Sans doute, vous aurez à remplir un questionnaire médical et donc vous allez courir le risque d’une surprime !

  • Devis assurance dépendance pour la meilleure assurance dépendance

Pour trouver la meilleure assurance dépendance, nous vous conseillons de faire un devis assurance dépendance avec notre comparatif assurance dépendance. Entrez tout simplement vos données et recevez en seulement quelques clics les meilleures offres d’assurance dépendance du marché français.

Notre comparateur assurance dépendance vous aide à trouver la meilleure assurance dépendance. Vous n’êtes pas certain si l’assurance dépendance est la bonne solution pour vous ? Pas de soucis ! Le comparateur perte d’autonomie est complètement gratuit et sans engagement !

Nous avons rassemblé plusieurs facteurs qui jouent un rôle décisif lors de votre comparaison des différentes assurances dépendance. Vous êtes à la recherche de la meilleure assurance dépendance ? Alors tenez compte des critères suivants avant de faire une simulation assurance dépendance :

  • L’assurance dépendance remplit les critères du label Garantie Assurance Dépendance.
  • L’assurance dépendance permet une adhésion jusqu’à 77 ans et une adhésion simplifiée, sans questionnaire de santé jusqu’à 60 ans.
  • Le contrat d’assurance dépendance comprend des définitions claires de la dépendance partielle, totale, physique et mentale.
  • L’assureur mesure les niveaux de dépendance avec la grille AGGIR.
  • L’assurance dépendance n’impose aucun délai de franchise (90 jours en général) et les délais de carence sont limités (1 an pour la dépendance physique, 2 à 3 ans pour une maladie psychique)
  • Le contrat assurance dépendance couvre la dépendance partielle et/ou totale et la dépendance légère.
  • En cas de dépendance légère, l’assurance dépendance verse une rente supérieure à 50 % de la rente totale prévue.
  • Les tarifs et les garanties peuvent être réduits, le rachat total ou partiel du contrat dépendance est possible, sans pénalisation ou coûts supplémentaires.
  • L’assureur limite les frais de gestion et les frais de dossier.
  • Le bon rapport qualité-prix, c’est-à-dire les tarifs assurance dépendance sont compétitifs mais les prestations d’assistances sont étendues, aussi bien en ce qui concerne les services d’assistance dépendance pour l’assuré que pour les aidants.

Le devis assurance dépendance est personnalisé, simple et rapide, il vous suffit juste de remplir le formulaire et vous pourrez bénéficier des astuces de nos courtiers. Nos conseillers vous contacteront afin de vous aider, vous accompagner et vous informer le mieux possible ! Comparer c’est comprendre ! Nous nous ferions un plaisir de vous aider lors du choix de la meilleure assurance dépendance !

teaser_dependance_content_v01